.Portfolio Archive – L'atelier du verre Mousseline

Verre a dessin dentelle mousseline 1878

Entete Lemal-Raquet-Miroiterie

Acquisition récente de l’atelier avec un catalogue original de dessins de verre a dessin Mousseline de l’atelier Gugnon 130 Rue du Faubourg St Denis Paris 1878, repris après sa faillite de 1876 par  Lémal, Raquet (Peintres verriers).

Tout d’abord la provenance de ce document est datée précisément, du 17 janvier 1879, puisqu’il est accompagné d’une lettre de proposition commerciale du Verrier Lémal, Raquet adressé à un certain Monsieur E. Mercier d’Epernay.  (Très probablement Eugène Mercier fondateur de la maison de champagne du même nom).

Ensuite, Il s’agit surtout d’une pièce de première importance puisqu’elle permet d’une part de situer l’origine d’une très grande partie des motifs de dessins mousselines déjà répertoriés. Et d’autre part de leurs redonner leurs tailles et appellations originales. S’en est suivi, un travail de numérisation, qui prendra du temps puisqu’il y a des dizaines de motifs inédits à reproduire ou actualiser.

lettre commerciale Lemal et raquet 1879

Lettre a Mr Eugène Mercier (champagne) 1879

Catalogue verre a dessin Mousseline

Le catalogue est divisé en deux parties :

  • D’abord: Le verre a dessin Mousseline
  • Ensuite: Les décors sur verre émaux en relief.

La première chose qui frappe lors de l’ouverture de ce catalogue c’est la variété et richesses des motifs bien supérieure à celle estimé au départ. Ensuite, on y retrouve une grande partie des motifs courants déjà rencontrés. Notamment le catalogue 1898 de la verrerie Lapeyre à Penchot. Mais ceci n’est pas si étonnant que cela, puisque Louis Napoléon Gugnon était un Maître peintre verrier inventeur prolifique en matière d’industrialisation et de mécanisation des procédés de peinture sur verre.  Il a d’ailleurs laissé derrière lui quantité de brevets, allant du four d’émaillage, à des machines d’impression à dessins mousseline. Comme cela est indiqué sur la page de garde du catalogue :

« Fabrique de verres Mousseline par procédés mécaniques brevetés S.G.D.G »

Verre a dessin mousseline catalogue original

Catalogue verre à dessin Mousseline.

catalogue ancien verre mousseline

Catalogue Lémal et Raquet 1878

Motif de gravure sur verre a l'acide

Dessin de verre gravé à l’acide style louis XVI

Frise et carreau d'angle de portes anciennes

Les autres produits verriers

Outre le verre a dessin dentelle mousseline, il y a aussi toute une liste des autres productions de cet atelier :

  • Verres gravés
  • Inscriptions et décorations,
  • Acide Fluorhydrique (NDLR : sur vitrage clair et émaux de couleur)

S’ajoutent ensuite les produits verriers de l’époque

  • Glaces, (argenture)
  • Verres à vitres blancs et de couleur.
  • Verre Cannelés
  • Verre dépolis acides
  • Verres bombés
  • Verres rayés (NDL : Verre rayé mécaniquement à l’aide de poudre d’émeri)
  • Tuiles en verre (NDL: Nouveauté de l’époque)
  • Vitrage de grandes dimensions pour les devantures.
  • Vitres-dalles pour planchers translucides.

Il faut noter que des verres a reliefs coulés sont cités dans cette liste de 1878. En fait, ils ne sont censés apparaître des années plus tard vers 1892. En l’absence d’illustrations sur ce type de production, il est donc difficile de savoir de quoi il s’agissait exactement.

Enfin il manque une activité de taille, puisque le vitrail n’est pas cité dans la liste des productions. ( NDL: pour ce catalogue du moins.)

Sources Archives personnelles : Catalogue Lémal, Raquets et Cie, Successeurs A GUGNON “Verres a dessins Mousseline Gravés” Imprimerie SERINGE Frères, 2 Place du Caire PARIS 1878

Verre à relief en 1933

Inventaire incomplet des anciens vitrages imprimés en relief (verre à relief)  produit industriellement par Saint – Gobain en 1933. Ces informations ont été collecté par Christian Fournié depuis quelques années, en faisant des recherches sur les verres à vitre anciens.

Tout d’abord: Actuellement ces types de vitrages décoratifs imprimés n’existent plus et appartiennent au passé. Ces vitrages ne sont malheureusement pas reproduisibles à un coût raisonnable.

 

Verre à relief:

verre à relief rouleau d'impressions du verre imprimé

Rouleaux servant à la décoration de verre à relief par St-Gobain.

Ce vitrage a été produit à partir de 1892 grâce au procédé de coulée « Chance » Brevet adopté par la société Saint-Gobain. Tout d’abord sur le site de Cirey puis entres autres le Boussois et La longueville (1933) dans le Nord de la France. Par conséquent le verre a relief commença à remplacer le verre mousseline dès 1892. Aussi il cohabitèrent jusqu’en 1940 au moins.

Voici ce qu’en disent les publicités de l’époque en 1933 : (Texte corrigé au passé)

Aussi lumineux que très décoratifs, les Verres imprimés (verre à relief) et Diamantés (NDL : ne pas confondre avec les verres diamantés d’avant 1900) produisaient les plus jolis effets dans le vitrage de portes ainsi que les cloisons et autres verrières.  En outre parce qu’ils étaient d’un entretien facile ils ne se tachaient pas comme les verres mousselinés ou gravés. (NDL : Argument purement publicitaire, du fait qu’ils étaient en relief en fait ils s’encrassaient quand même avec le temps)

En plus d’une collection de modèles très variée, le verre à relief imprimé était vendu à un prix bien plus avantageux que le verre sablé ou le vitrail.

Caractéristiques :

Epaisseur 3 à 5 M/M

Dimensions de fabrication : jusqu’à 4020 x 1170 M/M

Poids au M2 7.5 à 12 ,50 Kg environ.

 

Verre à relief Tarifs Grossistes et conditionnements de l’époque (1933) :

 

TARIFS VERRES IMPRIMES (VERRE A RELIEF) ET DIAMANTES épaisseurs : 3 à 5 M/M Départ Usine.

En grandes mesures par wagon de 700 M3:  15.00 Francs de l’époque au mètre carré

En mesures fixes à la demande par wagon de 700 M3: 16.00 Francs de l’époque au mètre carré