. invention du verre mousseline Archives – L'atelier du verre Mousseline

Le procédé Gugnon.

Louis Napoléon GUGNON, peintre verrier né à Metz en 1808. En 1838, il ouvre un atelier de peinture sur verre avec son beau-frère Laurent-Charles-Maréchal à Metz. Tous deux seront à l’origine de ce que l’on a appelé l’école de Metz, renouvelant et perfectionnant l’art de la peinture sur verre.
Louis Napoléon Gugnon est également un des maîtres verriers à l’origine de procédés de gravure sur verre reproductible par acide fluorhydrique qu’il développa dans son propre atelier à Paris vers 1853 à partir d’un procédé anglais. Il s’agissait de pulvériser un asphalte réduit en poudre (Bitume de judée) à l’aide d’une sorte de cylindre à ventilateur manuel sur un pochoir de métal ou même de la tulle recouvrant la vitre à graver. Cet asphalte se collant au verre avec une préparation légèrement chauffé, déterminait ainsi un pochoir sur lequel pouvait être appliqué de l’acide fluorhydrique dilué pour réaliser la gravure d’un motif en série. Par la suite le même procédé fut utilisé pour la fabrication industrielle de verres mousseline, en pulvérisant de la même façon de l’émail directement sur le vitrage…

 

Sources: BNF / Gallica   http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5626207f/f142.image