. Réflecteurs en verre Archives – L'atelier du verre Mousseline

Vitraux en Verre-Soleil coloré

En dehors même du domaine décoratif, l’emploi du verre prismatique couleur saphir (NDL: Bleu), se recommandait tout particulièrement pour les pays chauds. On savait, en effet que le bleu spectral interceptait les rayons caloriques, (NDL : Ancienne appellation du Rayonnement Infra-Rouge). C’est en s’appuyant sur ce principe qu’ils ont cherché, pendant quelques années, à se protéger de la chaleur à l’aide de peintures bleues dont on enduisait les vitrages et les toitures. Mais, tous ces divers systèmes, n’offraient que peu de résistance à la pluie et surtout aux orages. De plus on arrivait par ce procédé à n'atténuer la chaleur que dans des proportions à peu près nulles, au détriment absolu de la lumière. Celle ci ne passant que très difficilement au travers des couches opaques de peintures....

Verre réflecteur de lumière 1912

Ces appareils sur châssis en fer, avec pivots permettant de varier l’inclinaison, sont établis ainsi: Soit à mouvement simple de bas en haut (appareils ordinaires fig-16). Soit avec mouvement latéral en plus (appareils articulés fig-17). Le Verre Soleil en réflecteur de lumière par sa prodigieuse intensité lumineuse, rend ces appareils très supérieurs à la concurrence. Surtout notamment aux réflecteurs à miroir ou à verres ondulés. Ceux ci étant d’une installation encombrante et très coûteuse. De plus avec un nettoyage délicat difficile et dangereux ils interceptent aussi la lumière à toutes les parties situées en dessous....