. saint gobain Archives – L'atelier du verre Mousseline

Verre étiré Penchot 1951- 52

Après 1946, la société Saint-Gobain propriétaire de la verrerie de Boisse-Penchot envoie ses experts évaluer l’état du four à Bassin et des machines à verre étiré Fourcault. Ce rapport d’ingénieurs, techniquement trop complexe pour être exposé ici, conclut favorablement. Il note la très bonne conservation du four a bassin et de ses installations. Saint-Gobain reprend alors directement la remise en production de verre étiré sur le site.

 

Le Nombres de machines à verre étiré Fourcault.

A ce sujet les sources sont contradictoires. Certaines en citent 4, d’autres vont jusqu’à 6, Les documents d’archives Saint-Gobain eux n’en citent toujours que 3 d’une largeur utile de 1350 M/M.  En fait il n’y a toujours eu que 3 machines d’étirages pour 3 emplacements autour du puits d’étirage comme c’est visible sur les plans de 1937.

 

Des modifications

Tout d’abord, les modifications les plus importantes portent sur les voies d’accès, avec en 1952 la suppression de la voie étroite de chemin de fer. Ensuite des travaux d’électrification non précisé ont eu lieu. Quand au four à bassin, il semble toujours chauffé au Gazogène.

La dernière campagne de production.

La campagne de fabrication de verre étiré par les 3 machines Fourcault de la verrerie commencera en Juin 1951 pour s’achever un an plus tard en Juin 1952. Ce sera surtout la dernière campagne de fabrication de la verrerie de Boisse-Penchot. En 1953 Saint-Gobain fermera le site pour le démanteler en 1954.

 

Verrerie de Penchot demantellement apres 1954

La dernière campagne

Mois Verre fondu

KG

Verre étiré

KG

Verre étiré Bon *

KG

Production

M2 **

Calcin

% ***

Juin 51 657 407 642 081 597 530 133 214 20.80
Juillet 934 659 865 872 803 981 172 983 21.41
Août 955 837 877 578 772 930 174 761 21.39
Septembre 900 308 829 908 761 128 171 688 20.87
Octobre 931 354 850 115 770 431 170 320 20.80
Novembre 906 925 827 108 765 607 168 797 20.32
Décembre 933 582 850 445 770 891 169 092 20.70
Janvier 52 947 944 868 344 806 399 176 132 20.40
Février 886 298 795 447 724 407 166 975 21.19
Mars 940 014 852 013 791 291 169 777 21.08
Avril 944 033 834 079 753 416 163 339 20.06
Mai 761 109 653 160 609 890 131 481 17.00
Juin 1952. 595 313 574 574 534 071 118 592 19.14
TOTAL 112 294 783 Kg 10 320 724 Kg 9 461 972 Kg 2 087 151 M2

 

* Verre bon: Verre entré bon en Magasin.

**Production exprimée en M2 , soit pour juin 1951, 4,485 kg au M2 , divisé par 2,5 (densité du verre) = épaisseur moyenne produite 1.794 M/M.

***Calcin: Débris de verres recyclés lors de la production et rajoutés aux matières premières de fabrication du verre étiré.

 

Tableau Original Archive ST-Gobain.

Verre étiré par St Gobain à la verrerie de penchot aveyron france

 

Source: Archives ST-Gobain à Blois Septembre 2013.

Remerciements à Mr René DIVERCHY  pour son aide sur les chiffres. Site web: la retro-d-aniche.com

La Production de Glaces argentées vers 1851

Troisième partie d’un rapport rédigé  par un certain Emile Gaudchaux-Picard, dans le but de créer de nouvelles taxes sur l’utilisation du verre, nous renseigne sur l’état de la production de verre en France vers 1872

La fabrication de Glaces à Miroirs à été introduite en France par Colbert en 1665. C’est une histoire bien connue, et qui est très bien résumée sur le site de Saint-Gobain 350 ans.

Pour les Chiffres du marché en France au milieu du 19ème siècle.

Les Glaces se comptent au Mètre carré (largeur jusqu’à 3,37 Mètres)

Importation en 1851 : 628,00 Mètres carrés

Exportations

  • 1851 : 35 000 M2 pour une valeur de 2 500 000 francs de l’époque
  • 1867 : 200 000 M2 pour une valeur de 6 000 000 francs de l’époque
  • 1869 : 250 000 M2 pour une valeur de 7 600 000 francs de l’époque

Evolution du Prix moyen au mètre.

  • 1843 : 100 Francs le Mètre carré
  • 1845 :   93 Francs le Mètre carré
  • 1848 :   79 Francs le Mètre carré
  • 1851 :    71 Francs le Mètre carré
  • 1867 :   28 Francs le Mètre carré
  • 1869 : 250 000 M2 pour une valeur de 7 600 000 francs de l’époque

 

En 1867 pour l’Europe la production de glaces argentées avait lieu dans 16 établissements appartenant à 11 sociétés.

  • Angleterre : 6 usines pour une production de 350 000 M2
  • Belgique : 2 usines pour une production de 100 000 M2
  • Allemagne 2 usines (Manheim et Stolberg) appartenant St Gobain. Pour 120 000 M2 produit.

La France comptait alors 6 établissements appartenant à 5 sociétés qui se sont fusionnées par la suite. La production était alors de 380 000 Mètres carrés.

  • St-Gobain et Chauny, Cirey  pour 250 000 M2
  • Plus 4 autres usines pour  130 000 M2

ANICHE Histoire de la Verrerie d’en Haut…

Livre-Aniche-Histoire-de-la-verrerie-d-en-hautLe Centre de Mémoire de la Verrerie d’en Haut situé à Aniche dans le Nord de le France (59580) à édité un livre très intéressant relatant l’histoire de la production de verre plat sur le site. Le livre est disponible sur commande directement sur le Blog: La rétro d’Aniche.com

Le Centre de Mémoire de la Verrerie d’en Haut à ANICHE-59580 a pour but de conserver en mémoire tout ce qui a été réalisé depuis 1823 dans les Usines DRION et SAINT-GOBAIN d’Aniche , à l’aide de photos, documents, objets, matériels,reconstitutions, etc etc…
Contact: rene.diverchy@orange.fr