.Verre mousseline Archives – L'atelier du verre Mousseline

Verre a dessin dentelle mousseline 1878

Entete Lemal-Raquet-Miroiterie

Acquisition récente de l’atelier avec un catalogue original de dessins de verre a dessin Mousseline de l’atelier Gugnon 130 Rue du Faubourg St Denis Paris 1878, repris après sa faillite de 1876 par  Lémal, Raquet (Peintres verriers).

Tout d’abord la provenance de ce document est datée précisément, du 17 janvier 1879, puisqu’il est accompagné d’une lettre de proposition commerciale du Verrier Lémal, Raquet adressé à un certain Monsieur E. Mercier d’Epernay.  (Très probablement Eugène Mercier fondateur de la maison de champagne du même nom).

Ensuite, Il s’agit surtout d’une pièce de première importance puisqu’elle permet d’une part de situer l’origine d’une très grande partie des motifs de dessins mousselines déjà répertoriés. Et d’autre part de leurs redonner leurs tailles et appellations originales. S’en est suivi, un travail de numérisation, qui prendra du temps puisqu’il y a des dizaines de motifs inédits à reproduire ou actualiser.

lettre commerciale Lemal et raquet 1879

Lettre a Mr Eugène Mercier (champagne) 1879

Catalogue verre a dessin Mousseline

Le catalogue est divisé en deux parties :

  • D’abord: Le verre a dessin Mousseline
  • Ensuite: Les décors sur verre émaux en relief.

La première chose qui frappe lors de l’ouverture de ce catalogue c’est la variété et richesses des motifs bien supérieure à celle estimé au départ. Ensuite, on y retrouve une grande partie des motifs courants déjà rencontrés. Notamment le catalogue 1898 de la verrerie Lapeyre à Penchot. Mais ceci n’est pas si étonnant que cela, puisque Louis Napoléon Gugnon était un Maître peintre verrier inventeur prolifique en matière d’industrialisation et de mécanisation des procédés de peinture sur verre.  Il a d’ailleurs laissé derrière lui quantité de brevets, allant du four d’émaillage, à des machines d’impression à dessins mousseline. Comme cela est indiqué sur la page de garde du catalogue :

« Fabrique de verres Mousseline par procédés mécaniques brevetés S.G.D.G »

Verre a dessin mousseline catalogue original

Catalogue verre à dessin Mousseline.

catalogue ancien verre mousseline

Catalogue Lémal et Raquet 1878

Motif de gravure sur verre a l'acide

Dessin de verre gravé à l’acide style louis XVI

Frise et carreau d'angle de portes anciennes

Les autres produits verriers

Outre le verre a dessin dentelle mousseline, il y a aussi toute une liste des autres productions de cet atelier :

  • Verres gravés
  • Inscriptions et décorations,
  • Acide Fluorhydrique (NDLR : sur vitrage clair et émaux de couleur)

S’ajoutent ensuite les produits verriers de l’époque

  • Glaces, (argenture)
  • Verres à vitres blancs et de couleur.
  • Verre Cannelés
  • Verre dépolis acides
  • Verres bombés
  • Verres rayés (NDL : Verre rayé mécaniquement à l’aide de poudre d’émeri)
  • Tuiles en verre (NDL: Nouveauté de l’époque)
  • Vitrage de grandes dimensions pour les devantures.
  • Vitres-dalles pour planchers translucides.

Il faut noter que des verres a reliefs coulés sont cités dans cette liste de 1878. En fait, ils ne sont censés apparaître des années plus tard vers 1892. En l’absence d’illustrations sur ce type de production, il est donc difficile de savoir de quoi il s’agissait exactement.

Enfin il manque une activité de taille, puisque le vitrail n’est pas cité dans la liste des productions. ( NDL: pour ce catalogue du moins.)

Sources Archives personnelles : Catalogue Lémal, Raquets et Cie, Successeurs A GUGNON “Verres a dessins Mousseline Gravés” Imprimerie SERINGE Frères, 2 Place du Caire PARIS 1878

Vitres anciennes 20 motifs d’époque

Une collections unique de 20 Motifs d’époque.

vitres anciennesCette collection de 20 motifs de Vitres anciennes Mousselines provient du catalogue d’une verrerie de la région de Decazeville. Pour rappel, afin d’occulter la vue, ces vitrages étaient décorés de motifs en tulles ou dentelles. Ils sont très faciles à reconnaître. Ces vitres anciennes se trouvaient surtout en vitrage de portes anciennes de meubles ou de verrière.  A l’époque ces décors étaient directement imprimés par émaillage à chaud sur une face du verre.  Il faut notre qu’une grande partie des motifs présent dans ce catalogue, ne sont pas spécifique à cette verrerie. En effet on les retrouve en fait dans le catalogue de l’atelier Lémal, Raquet successeur de l’atelier Gugnon à Paris vers 1878.

 

Pour des raisons techniques, il est également important de préciser que les verres mousselines produit aujourd’hui par l’atelier ne sont pas réalisés à chaud mais par sablage .

Par contre une vidéo reconstituant le procédé de fabrication de l’époque est visible sur le lien: ici

Des vitres anciennes de l’Aveyron

Catalogue de J. Lapeyre Penchot. 1898

Verrerie de Boisse-Penchot vers 1913 Près de Decazeville en Aveyron (France), se trouve un petit village au bord du Lot: Boisse-Penchot. Une verrerie y fut construite. Ainsi, la proximité de la Houille, (la verrerie possèdera sa propre concession minière), la présence de matières premières essentielles, et de voies de communications comme le Lot, facilitère sa création en 1841 par M.M Roullier (ingénieur civil des mines de Haute-Loire) – Ferrand et Galtier (Banquiers à Figeac).

De fait, la Compagnie des verreries à vitres de Boisse-Penchot fut crée en 1842. Tout d’abord, le début de son histoire fut assez chaotique et elle changea plusieurs fois de propriétaires.

Ensuite, Elle fut reprise en 1898 par un maître de verrerie de Givors: Joseph Lapeyre. En plus de produire surtout un verre à vitre blanc réputé pour sa couleur, la verrerie fabriquait également du verre cannelé, du verre mousseline, des plaques photographiques sèches et même des tuiles…  Enfin, après avoir été modernisée en 1925, Elle fut rachetée par le groupe Saint-Gobain vers 1937. Pour finir Elle fut démantelée en 1954.