. Verre strié en 1868 – L'atelier du verre Mousseline
Logo verrerie mousseline 2023

Verre strié et Verre Cathédrale

Premier vitrages texturés

Historique du verre strié : La fabrication, des premiers verres à vitres texturés, utilise les fours à pots. Le verre poché est alors coulé d’une certaine manière sur des tables où il prend une sorte de martelage. On lui donne alors le nom de verre cathédrale, parce qu’il est tout d’abord employé dans les vitraux. On se servira ensuite de tables cannelées pour produire du verre strié.

Plus tard, la verrerie Chance, de Birmingham, créa une machine à laminer dans laquelle le verre, versé sur une tablette inclinée, passe entre deux rouleaux. La feuille est ensuite conduite entre deux autres rouleaux dont l’un porte la gravure destinée à imprimer le relief. En 1892 La Compagnie Saint-Gobain acquis le brevet d’exploitation du procédé dans ses glaceries de Chauny et Cirey.

 

Utilisation du verre strié: A cette époque le verre strié remplace avantageusement les verres dépolis. Les cannelures tracées sur l’une des faces brisent les rayons lumineux et interceptent les regards, sans trop altérer la luminosité. Il était souvent utilisé en toiture du fait de sa solidité.

 

Pour récapituler : Le verre strié comme le verre cathédrale sont les premiers vitrages texturés. Ils sont fabriqués dans les Glaceries à partir de 1865.

vitre striée losange

Verre strié losange

verre strie ancien

Vitrages striés

verre strié clair

Verre strié Clair

Le verre strié Gugnon

Une alternative

En Août 1868 le peintre verrier Auguste Raphaël Gugnon (Gugnon Fils) installé au 130 Rue du Faubourg St-Denis à Paris dépose un brevet pour une machine a dépolir le verre.

machine a strié le verre

Machine a rayer le verre 1868

En fait il s’agit d’une machine à rayer le verre.  Le procédé est très simple. Plusieurs lames de fer amovibles et réglables, parallèles entres elles, forment une sorte de grille lourde fixée dans un cadre mobile sur chariot. Ce chariot effectue un mouvement de va et vient rapide sur un vitrage avec un mélange d’eau et d’abrasif type poudre d’émeri très fine. Le verre est alors rayé sous les lames de fer en mouvement et se grave d’une manière longitudinale. Plusieurs combinaisons de croisement sont possibles pour former un quadrillage de textures.

modèles de verres striés

Catalogue Gugnon 1870

vitre striée

Verre strié Gugnon 687

verre strie 691

Modèle striée 691

vitre striee 2518

Vitrage gravé 2518

verre strie 2528

Vitre striée 2528

verre strie 2522

Modèle 2522

verre a vitre strie 2524

Verre modèle 2524

Reproduction et aspect

Le brevet orignal d’Auguste Raphaël Gugnon est manuscrit, il est donc fait très dificille à déchiffrer.  Il n’a pas encore été possible de reproduire une telle mécanique. De plus il est difficile de savoir à quoi ressemblait réellement le verre strié Gugnon en l’absence d’un fragment original. C’est donc avec les moyens actuels, qu’un travail de reconstitution à été effectué de plusieurs manières de novembre à décembre 2021.

 

En l’absence de fragments originaux  le résultat visuel est donc sous réserve. Mais il est plutôt surprenant et très contemporain, comme quoi la modernité à quelque chose d’intemporel…

verre strie 2021

Verre décoratif strié 691

vitrage à stries clair

vitrage strie

vitrage strié

verre strie 2528

vitre striée 2528

verre a vitre strié

verre a stries 2518 dépoli

verre strie 2524

Modèle 2524

verre Strié 2528

Verre a vitre strié 2528

vitre a stries 2518

Modèle 2518

verre strie

Vitrage décoratif strié

Sources et Credits

  • Brevet A.R Gugnon 1868 : Archives INPI
  • Sources Catalogue Gugnon 1870 : Ville de Paris/Bibliothèque Forney.
  •  Merci pour les autorisation de publications. C. Fournié Décembre 2021