. Fabrication du verre mousseline, l'émaillage – L'atelier du verre Mousseline
  verrerie mousseline 2021

Fabrication du verre mousseline, l’émaillage

Techniques employées pour la fabrication du verre mousseline de 1841 à nos jours.

1/Première partie:  1841 – Fabrication du verre mousseline par émaillage

2/ Article suivant : le saupoudrage

3/ Ensuite : la gravure par acide

4/ Pour finir :  Le mousselinage par sablage

Fabrication du verre mousseline

Vitification et brevet de 1841

On commence avec la méthode principale. Elle est arrivée jusqu’à nous grâce au Brevet de Mr Dumas et Godard de 1841 . La vidéo ci dessous tournée à l’atelier en 2016 reconstitue le procédé décrit dans ce brevet pour la fabrication du verre mousseline émaillé.

La fabrication étapes par étapes

 

1/ Tout d’abord, la préparation de la grisaille. Le terme”grisaille”, désigne le nom donné à l’émail utilisé par les peintres verriers. La grisaille utilisée pour la fabrication du verre mousseline est composée de Minium (Plomb) et d’autres composants. Le mélange se fait avec de l’eau et de la gomme arabique* (sève d’acacias Sénégal) permettant d’assurer l’adhérence sur la surface vitrée.

2/ Ensuite : L’émaillage de la vitre à décorer à l’aide d’un pinceau ou d’un blaireau.

3/ Suivi d’un séchage

4/ Puis, la mise en place du pochoir en laiton découpé fabriqué par l’atelier.

6/ Pour finir, le brossage avec la réalisation du décor par enlèvement de l’émail à travers le pochoir.

7/ L’étape manquante : Le verre ainsi décoré est ensuite cuit dans un four à plus de 600°

 

  • Au sujet de la quantité de gomme arabique, elle est surdosée afin de pouvoir déplacer facilement le vitrage une fois mousseliné avant cuisson.

Pochoirs rigides

Outils pour la fabrication du verre mousseline par émaillageLe pochoir utilisé dans la vidéo nest pas authentique. Il à été fabriqué à l’aide de techniques actuelles de gravures chimiques sécurisées.

La technique de fabrication par brossage et pochoirs rigides existent bien avant le 19ème siècle. Dans le vitrail on l’a utilisé pour les “cages à mouches”. Il s’agit d’un petit pochoir réutilisable, généralement en métal permettant d’exécuter plusieurs fois le mêmes décors pour des rosaces par exemple.

Les premiers pochoirs pour la fabrication du verre mousseline sont fabriqués en cartons, mais ils ne sont pas faciles à réutiliser. En effet, ils sont assez fragiles et s’usent très vite.

Il ne faut pas oublier que la fabrication du verre mousseline vient des ateliers de vitraux. il y a donc eu des pochoirs en cuivre ou en laiton fabriqués dans les ateliers. Cela dit, ils sont plutôt limités quant à la complexité du décor, et vu la finesses de nombreux modèles de verres mousselines, une autre technique est très probablement utilisée.

 

Mais il s’agit d’un secret bien gardé et a ce stade c’est un mystère… à suivre…

Quelques modèles

Mosaïque 223 Gugnon 1870

Gothic 246 Gugnon 1870

verre a vitre ancien

Modèle Laurent et Cie 1843

verre mousseline 1943

Verre mousseline 1843

Les sources

Remerciement au Corning Muséum pour son aimable autorisation de publication. (CF)

Artisan Verrier
Artisan Verrier

Christian Fournié est Maître artisan verrier en Métier d'Art installé depuis 1997 et spécialisé dans la reproduction de vitrages décoratifs anciens. Son atelier de gravure sur verre s'appelle "L'atelier du verre mousseline" et se trouve à Beaufort dans la région viticole du Minervois (Sud de la France).