. miroiterie Archives – L'atelier du verre Mousseline

Miroiterie ROBCIS – GRAMONT

Cette miroiterie importante anciennement située au 75 Rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris, a été fondée en 1805 par un certain M. SUTTIN. Cette maison à ensuite traversée le temps au fil de ses repreneurs, successeurs jusque dans les années 30.

 

Dans un ordre chronologique incertain se sont succédé à sa tête :

 

  • SUTTIN
  • ROUCHONNAT
  • GUIBILLON
  • Gustave ROBCIS
  • DUBOSSON
  • GRAMONT – MOREAU
  • PONGOR
Grande miroiterie ROBCIS Paris 1883

Miroiterie ROBCIS Faubourg St-Antoine PARIS 1883

Gustave ROBCIS FABRIQUE DE MIROITERIE

L’article ci dessous nous en dit un peu plus sur cette miroiterie.  Il s’agit d’un texte publicitaire tiré du journal “L’ILLUSTRATION” paru en Mars 1883. Le texte est quasi littéral et a juste adapté pour la parution sur le web.

 

Une Maison Fondée en 1805

La Maison de Miroiterie dont nous nous occupons a été fondée en 1805 par M. SUTTIN. M GUSTAVE ROBCIS, notable commerçant, en est le propriétaire actuel.

Tout d’abord, la fabrication de cette maison était limitée aux verres à vitres, quoique cette dernière offrît fort peu de différence avec celle des verres à glace. G ROBCIS, décidé à donner à la Miroiterie une véritable impulsion, afin de satisfaire aux exigences du goût moderne (1883). Pour cela il fit installer l’importante succursale, dont l’adresse est indiquée plus haut. (75 Rue du Faubourg St-Antoine à Paris)

Grâce à cette décision, M. ROBCIS a obtenu la récompense de ses efforts. Ses merveilleuses créations ont été justement remarquées par le jury et le public, lors de l’exposition des Arts décoratifs, au palais de l’Industrie. Ce n’est cependant pas sur les moyens employés à la fabrication des glaces que nous voulons attirer l’attention de nos lecteurs, mais bien sur celle de l’encadrement.

 

De Grandes Glaces

En effet quel que soit son degré de perfection, ce n’est qu’à l’aide de celui-ci qu’une glace arrive à produire l’effet désiré.

A l’origine, les plus grands miroirs n’avaient que des dimensions restreintes. Ainsi était-il possible de laisser aux cadres les proportions qui permettaient à l’artiste de fouiller en plein bois ou de ciseler dans le métal.

Mais aujourd’hui, en présence de la grandeur des glaces, il a fallu renoncer à ce genre d’ornementation devenu trop coûteuse. G ROBCIS a voulu réagir et tenant compte de la question économique, revenir à ce qui se faisait autrefois. Aussi Il a remplacé le bois et le métal par un moulage spécial en carton-pâte et des procédés de moulages et de peintures perfectionnées. Il est arrivée à obtenir de cette matière des effets de décoration vraiment surprenants. Le tout en conservant le ton des divers bois ou le reflet des divers métaux.

Verre de Fantaisie Mousseline

Un catalogue de 1898

Ce catalogue en très bon état de conservation est daté manuscrit de 1898 et provient de la miroiterie Robcis. Il porte le tempon de Gramont – Moreau, alors repreneurs de la maison ROBCIS. En fait les miroitiers ne sont pas des fabricants de verres mousselines, il s’agit donc plutôt de vente au détail. On y retrouve assez largement les fabrications de l’atelier Lémal et Raquet successeur du peintre verrier Gugnon Fils Rue du Faubourg St-Denis à Paris. Notamment les verres mousseline Tulles ansi que des demi-tons. Mais il y a certainement aussi d’autres fournisseurs verriers industriels de l’époque.

G. ROBCIS verres de Fantaisie Mousseline

verre mousseline Robcis

verre mousseline ROBCIS-1898

verre mousseline ROBCIS-1898

verre mousseline ROBCIS-1898

verres mousselines ROBCIS-1898

verres mousselines Gramont-Robcis 1898

Catalogue verres mousselines Gramont-Robcis 1898

Catalogue mousselines Gramont-Robcis 1898

Catalogue mousselines Gramont-Robcis 1898

Miroitier Grammont-Robcis 1898

Catalogue Miroiterie Robcis 1898 Paris

Catalogue Miroitier verre mousseline

Vitres décoratives Mousseline

Tarif verre mousseline Gramont 1898

Modeles verre mousseline 1898

Modele de motifs mousseline 1898

Sources et Crédits

Document original :  “Verres de Fantaisie Mousseline – Cannelé” Gustave ROBCIS Paris 1898.

Document conservé et numérisé par l’atelier du verre mousseline Février 2022.

couper du verre en 7 étapes

Avant d’essayer de Couper du verre 

Il est important de souligner que le verre à vitre est une matière fragile qui peut occasionner des blessures sérieuses. Il est donc indispensable de se protéger. Pour cela il vous faudra respecter des règles élémentaires.  Ces règles sont les mêmes que celles appliquées dans mon propre atelier pour couper du verre.

  • Prévoyez une trousse de premier soins.
  • Protégez vos mains avec des gants anti-coupures.
  • Mettez des lunettes de sécurités
  • Porter des Manches longues et des pantalons
  • Enfin il vaut mieux éviter la tasse de café sur le plan de travail, les éclats de verres étant plutôt indigestes.

Le matériel Qu’il vous Faut

comment couper du verre

 

 

Voici ce qu’il vous faut pour couper du verre. Notez bien que le matériel décrit ci-dessous est volontairement non professionnel, il est facilement disponible en grandes surface de Bricolage.  En ce qui concerne du matériel plus professionnel, vous trouverez un lien ici.

  • A/ Du pétrole : Le pétrole permet de faciliter la découpe.
  • B/ Des Gants, manches longues et pantalon pour éviter les coupures.
  • C/ Des lunettes de protection pour éviter les éclats de verre au moment de rompre le vitrage.
  • D/ Un coupe verre de vitrier, facile à trouver dans les magasins de bricolages.
  • E/ Un pinceau trempé dans du pétrole.
  • F/ Un feutre pour tracer.
  • G/ Un mètre à ruban pour mesurer.
  • H/ Un tasseau ou une règle en bois.

Couper du verre en Vidéo.

Ce qu’il faut savoir sur ma propre expérience de Maître Artisan , c’est que je recoupe tous mes vitrages une fois terminé, alors que j’ai souvent mis des heures à les fabriquer. Je ne peux donc pas me permettre d’avoir des problèmes au moment de la découpe.

Autant dire que la méthode décrite ci-dessous a été éprouvée maintes et maintes fois. Seul le matériel et le type de vitrage, feuilleté,  dépoli, gravé, clair ou en couleur sont diffèrent.

Comment procéder.

Au préalable je conseille de tremper le coupe verre dans du pétrole quelques heures avant de s’en servir.

Ensuite, il vous faut faire des test sur de petits morceaux avant de vous lancer.

Pour la vidéo je me suis servi de verre d’épaisseur 5 M/M courant. Il faut bien le nettoyer avant de le couper puis le disposer sur de la moquette ou un tissu épais mais jamais sur une surface dure.

 

Couper du verre en 7 étapes

  1. D’abord, bien mesurer la dimension à laquelle vous voulez couper.
  2. Puis, tracer à l’aide du Feutre et du mètre à ruban.
  3. N’oubliez pas de positionner le tasseau en tenant bien compte de l’épaisseur de l’outil (ici 2 M/M) pour le décaler sur le tracé.
  4. Ensuite passez du pétrole le long de la règle avec le pinceau.
  5. Coupez alors sans trop appuyer. C’est juste une question d’entraînement pour trouver la bonne pression. Le son doit être clair et le trait de coupe fin sans éclats.
  6. Détonner en tapotant toujours sous la sortie de coupe. Normalement vous devriez voir un petit éclat dans la coupe.
  7. Positionner le manche de l’outil. 
  8. Enfin, rompez le verre en appuyant des deux côtés simultanément.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire

erreur de coupe du verre

  • Surtout si votre trait de coupe est de couleur blanche n’insistez pas et recommencez. (voir ci dessus)
  • Posez votre vitrage sur une surface trop dure.
  • N’utilisez pas de règle en métal, a cause du risque de rayures.
  • Ne pas couper un vitrage trop grand pour commencer…
  • N’oubliez pas de vous protéger ! 
  • Laisser son sandwich ou son café sur le plan de travail.
  • N’utilisez pas  autre chose que du pétrole.
  • N‘assassiner pas votre vitrage en tenant votre coupe verre comme un poignard !
  • On ne passe l’outil qu’une seule fois, ce n’est pas du carrelage !
  • Ne taper pas trop fort pour détonner votre coupe.
  • Si votre verre résiste au moment de rompre, n’insistez pas ! et recommencer la coupe à coté ou en dessous.

 

Couper du verre en  Conclusion

Voilà ce qu’il vous faut appliquer pour réaliser votre découpe de verre dans de bonnes conditions. J’ai essayé d’être très simple dans les explications et J’espère que ce post vous sera utile en vous évitant bien des erreurs.

Contact: C. Fournié Maître artisan Verrier.

Vitrail & décoration sur verre en 2014

décorateur sur verre et vitrail

Quelques chiffres sur la décoration sur verre…  Il y a 3 branches sectorielles pour les métiers de la décoration sur verre plat contemporain si l’on suit la piste des formations disponibles. Le vitrail, la miroiterie d’art, la décoration sur verre. Au total cela représenterait environ 1200 entreprises, à l’échelle nationale.

Pour les chiffres cela donne :
Pour Le vitrail comprenant également la peinture sur verre, beaucoup d’Ateliers mais de petites tailles, 450 vitraillistes et 80 % de leurs productions liées à la restauration du patrimoine. C’est dû au fait que La France est le pays qui compte la plus grande surface de vitraux au monde avec près de 90 000 M2.

La Miroiterie d’art et le façonnage… 300 entreprises au total… mais le façonnage dit d’art à été littéralement atomisé en France, le terme employé par l’INMA (Institut National des Métiers d’Arts) est bien approprié. Ces opérations ont été externalisées aux profits d’unités de façonnages industriels, si bien que très peu de miroiteries font réellement du façonnage, 15 % tout juste. Mais attention cela peut se comprendre du fait des investissements lourds que peuvent représenter les machines de façonnages et leurs fonctionnements. … Quant au façonnage manuel à l’aide de tourets et autres roues ou lapidaire c’est devenu très très rare…

Pour la Décoration sur verre plat (je précise bien) il y en aurait près de 440 ateliers d’après la base de données du CERFAV (Centre Européen de recherches et formation aux arts verriers ). Regroupant la sérigraphie, le sablage pour le verre à froid et le thermoformage et  fusing pour le verre à chaud. Mais il n’y a pas de différenciation entre artisans, artistes ou industriels et miroitiers. Il est donc difficile d’avoir une vision globale de ces métiers disséminés un peu partout dans le pays. On les retrouve aussi bien en petites unités artisanales qu’en ateliers plus importants à Paris. Pour ce qui est de la sérigraphie et maintenant l’impression numérique sur verre ou en feuilletages, ces techniques gourmandes en moyens technologique, se retrouvent plus intégrées au sein de grands groupes industriels verriers.

Sources:
INMA Institut National des Métiers d’Arts. : http://www.institut-metiersdart.org/metiers-d-art/verre

CERFAV (Centre Européen de recherches et formation aux arts verriers ) http://annuaire.idverre.net/

Illustration: http://verreetsable.fr