.Dalles de verres et anciens vitrages – L'atelier du verre Mousseline
Logo verrerie mousseline

Rechercher sur le site

Dalles de verres et anciens vitrages

Verres imprimés, pavés, tuiles… 1898 – 1940

Cet inventaire évidemment incomplet à été réalisé en Septembre 2017, pour être ensuite réactualisé en Septembre 2019. En plus d’être approximatif, le classement est bien sûr chronologiquement provisoire

Pour ce travail d’inventaire j’ai collecté des archives, photos,  ainsi que des morceaux de verres originaux. Par la suite j’ai recroisé ces informations entre elles,  avec des catalogues d’époques en ma possession ou non. Au résultat, en plus de présenter des vitrages décoratifs, l’inventaire comprend aussi bien des vitrages classiques, que des dalles de verres ou des vitrages spéciaux.

Pour la plupart, ces verres à vitres et dalles de verres, ont été commercialisés entre 1898 et 1940 par les verreries industrielles.  Il est a noter, que la quasi totalité de ces vitrages ont depuis longtemps disparu. De ce fait ils ne sont donc plus disponible à la vente. Cela dit je vous souhaite de bonnes recherches. C. Fournié.

Vitrages anciens

A partir de 1892 à Chauny et Cirey et Jeumont.

Verre armé ancien

Verres armés

Vitrage ancien coulé se reconnaissant au grillage en fil de fer inclue dans son épaisseur. Ce type de vitrage existe toujours mais avec un aspect très différent.

Verre strié ancien

Verres striées

Ce verre imprimé en plus d’être daté d’au moins 1898 (Publicités Codoni Paris) voit sa surface recouverte de stries plus ou moins serrées suivant les modèles.

Anciens vitrages à motif imprimé

Les Chenillés

Les motifs en reliefs des verres chenillés sont d’un seul tenant sans ruptures. Ils sont surtout confondus avec les autres verres imprimés de la même époque.

Anciens vitrages à relief

Verre imprimé

Tout d’abord coulés par ST-Gobain a partir de 1892 (Brevet Chance UK). Ces vitrages sont faciles à reconnaître par leurs motifs translucides imprimés en relief.

Verre imprime jeumont et Recquignies

Imprimé Jeumont

Les Verreries de Jeumont et Recquignies en France appartenant a une société Belge, ont également fabriqués du verre imprimés avec le même procédé que St-Gobain Chauny & Cirey.

Vitre avec losange

Imprimé losange (é)

Ancien verre strié imprimé de losanges en reliefs. Modèles assez courant fabriqués au moins jusqu’en 1940 en petits et grands losanges. Utilisation en toiture (verre extra-dur)

Verre primatique

Verre Prismatique

Anciens vitrages amplificateurs de lumière. En plus d’être appelé aussi “Verre Soleil”, ils étaient surtout conçus pour éclairer les pièces sombres comme les sous sols ou les ateliers.

Dalles de verres

A partir de 1892 et jusqu’en 1939.

dalles de verres décoratives

Dalles coulées

Encore un pavé de verres coulé, entièrement fabriquées par moulage ce qui permettait d’y inclure un motif décoratif en plus de son utilisation. Avant tout utilisé en sol.

Dalles de verres quadrillées

Dalles quadrillées

Dalles de verres moulées avec en plus un quadrillage sur une des faces épaisseur 35 M/M. Particularités remarquable, elles étaient vendues au kilo !

Dalles de verres bruts

Glaces brutes

Une face lisse, l’autre rugueuse, l’épaisseur de ces dalles de verres bruts variait de 25 et 35 M/M. Par conséquent elles étaient surtout posées en verres de sols parfois armées.

Verre de sol diamanté

Dalles – diamantées

Dalles de verres anciennes. Dimensions: 240 x 240 , 250 x 250 M/M épaisseur 25 M/M et 300 x 300, 330 x 330 , 360 x 360 épaisseur 30 M/M

Verre de sol prismatique

Dalle Prismatique

Autre Dalle de verre prismatique, en plus de ses propriétés d’amplification de la lumière naturelle, elle était sutout Utilisée en sol pour l’éclairage des locaux obscurs.

dalles a palmettes et cabochons

Dalles décoratives

Dalles de verres moulée à motifs décoratifs. Modèles Palmettes et Cabochons et Dalles à Rayons épaisseur 30 M/M. Surtout une grande utilisation au sol ou en plafond.

Verres de revêtements

A partir de 1895 et jusqu’en 1976.

La marmorite st-Gobain

La Marmorite

Ces verres coulées opaques noir, blanc ou en couleur étaient très utilisés par les graveurs sur verre au jet de sable dans le funéraire ou l’enseigne. Pour cette raison on en trouve souvent dans les cimetières.

Dalle opaline blanche

L’Opaline

Très utilisé en mobilier ou revêtement sanitaire, les dalles de verres opalines existaient en couleurs unies. Néanmoins elles avaient la particularité d’être plus translucides que les marmorites.

dalles de verre Marbrite Fauquez

Marbrite Fauquez

Voici la plus célèbre des Marmorites : la Marbrite Fauquez.  Originaire du village de Fauquez en Belgique, la Marbrite connue un succès remarquable dans les années 30 pendant la pèriode Art-Déco.

Verres spéciaux et imprimés 

Modèles de 1933

Verre perforé

Vitrages perforées

Anciens vitrages imprimés prévus pour l’aération des locaux et perforés de milliers de petits trous évasés, dans le but de pouvoir atténuer très sensiblement la condensation.

anciens vitrage diamanté

Imprimés Diamantés

Avant tout ne pas confondre avec les anciens vitrages gravés diamantés du 19ème siècle. En effet ces verres industriels portent le même nom à cause de leurs fonds brillants.

anciens vitrages imprimé st gobain

Vitrages – imprimés

Assez incontournable les vitrages imprimés à motifs en reliefs. En plus des modèles de 1933. On y retrouve notamment certains modèles beaucoup plus anciens du catalogue de 1898.

vitrages art deco

Verres artistiques

Ces Verres en plus d’être artistiques ont des dessins imprimés dans le style Art-Déco 1931 – 33. Extra – Clair. A noter qu’ ils pouvaient être translucides ou même sablés en parties.

SOURCES DOCUMENTAIRES

D’abord quelques liens sur le web :

 

Ensuite les autres sources physiques :

  • Albums tarifaires des verres imprimés par les manufactures de glaces ST-Gobain 15 Avril 1933
  • Catalogue Miroiterie Codoni Paris 1908
  • Chauny et Cirey Album des verres coulés 1923
  • St Gobain Aniche Boussois, Catalogue général – produits spéciaux 1931.

Enfin pour fini, bien sûr la page de téléchargement du site.