.Glaces anciennes inventaire 1800-1900 – L'atelier du verre Mousseline
Logo verrerie mousseline

Rechercher sur le site

LES GLACES ANCIENNES  Inventaire 1800 – 1900

 

Inventaire forcément incomplet des différents types de glaces anciennes usuelles ou décoratives en France produites entre 1800 et 1900 hors vitraux. En outre ce travail a été réalisé à partir de documents d’époques et d’échantillons de verres à vitres Sauvegardé par l’atelier du verre Mousseline au cours de ces 20 dernières années. Dans l’ensemble il s’agit de glaces anciennes obtenues par soufflage du verre à vitre. Leurs décorations étaient en général réalisées après leurs fabrications et rarement lors de leurs fabrications.

Cet inventaire à été actualisé en Août 2019 et classé par ordre Chronologique dans la mesure du possible.

Légende

  Disponibilités ?

  En savoir +

  Inventaire

  Indisponible

Vitres soufflées

Vitre ancienne avec déformation

  Disponible

Les glaces anciennes soufflées se reconnaissaient surtout à l’aspect déformé de leurs surfaces due à une fabrication par soufflage à la bouche. Ce verre à vitre existait en 4 épaisseurs: Simple (1 M/M) Demi Double (1,5 M/M), Double (2 M/M) et Triple (3 M/M).

Verres cannelés

Verre soufflée cannelé

Les verres a vitres “cannelés” étaient obtenus  avec le même soufflage du verre à la bouche que le vitrage précédent.  A la différence qu’au lieu de souffler le verre librement,  l’ouvrier verrier utilisait un moule pour obtenir les cannelures.

Verres couleurs

verre couleur vitraux verreries anciennes

Les verres de couleurs ont été Ré-inventé à la demande du roi de France par le jeune maître de verrerie Mr Bontemps à Choisy le Roi lors de la période “Restauration”. Ils sont encore soufflés aujourd’hui aux verreries de St Just près de St Etienne (France).

Mousseline clair

Glaces anciennes mousselines

De toutes les glaces anciennes  décoratives produites à partir du milieu du 19ème siècle, le vitrage mousseline est le plus commun.  Il s’agit du premier verre a vitre décoratif produit en masse d’abord par de petits ateliers, puis par les grandes verreries.

Mousselinés Mats

Vitre mousseline dépolie mat

Une autre variante, le verre a vitre mousseline sur Fond mat était plus opaque à la vue que le verre mousseline clair. Le fond du vitrage étant dépoli par émaillage.

Mousseline tullé

Vieille vitre de porte

Même si il est plus rare, il s’agit encore d’un Vitrage Mousseline intermédiaire entre les modèles  verres Mousselines Mats et clairs.  Avec ajout d’un tulle simple ou brodé en fond de motif.

Vitrages – dépolis

verre dépoli acide

Au départ les tout premiers verres à vitres dépolis étaient fabriqués en faisant rouler des galets de rivières sur la surface du verre. Puis le frottement devint mécanique à l’émeri. Par la suite Ils furent fabriqués par acide et enfin par sablage.

Diamanté  gravé

Vitre diamantée Miroiteries Codoni Paris 1908

Commercialisé dans les Miroiteries, ce vitrage est assez rare. Il était fabriqué par gravure à l’acide Fluorhydrique et pochoirs sur vitrage plaqué ou doublé sur émaux de couleurs sur clair. La maison Picard et Cie en était le principal fabricant entre 1880 et 1934.

Diamantés clairs

Verre diamante gravure de miroiteries anciennes

Encore plus rare et gravé par  CH.G.Picard à Paris  reprenant la même techniques et les mêmes modèles que le verre diamanté couleur, ce vitrage était réalisé sur verre à vitre clair en épaisseur Triple ou plus (verre étiré).

Diamantés Mats

Gravure sur verre mat

Autre Vitre gravée très rare principalement fabriqué par Gugnon et Fils, Lémal et Raquet et CH-G Picard. C’est toujours un verre diamanté a l’acide, le même que les précédents mais en gravant sur un fond déjà dépoli.

Verres – Rideaux

Verre a vitre rideau de grandes Miroiteries

Même si ils ressemblent aux glaces anciennes mousselines, ces vitrages étaient plutôt dépolis à froid à l’acide par les verreries industrielles de la fin du 19ème siècle. Ils sont donc plus translucides que les verres mousselines émaillés.

Mousselinage

mousselinage du verre

Le terme “Mousselinage du verre” apparaît dès 1900 et est encore présent dans le catalogue des verres coulés par St-Gobain en 1933.  En fait Il s’agit de verres Mousselines réalisés par jet de sable et pochoir en empreinte sur n’importe quel type de vitrage.

Verres – Gravés

Verre de porte ancienne grave

L’origine de ces carreaux de gravé sur verre de couleur est inconnu. Mais si ils étaient spécialement fabriqués pour le vitrage des portes on les trouve aussi dans les verrières anciennes.  Ils sont présents dans le catalogue CH.G. Picard de 1903 ou il étaient produit en série.

Gravure à la roue

glaces anciennes gravure a la roue

Gravé à la main sur des roues comme pour le cristal ce vitrage est très rare. A noter qu’il existait tout un ensemble à motif champêtre de tradition populaire. Pour mieux comprendre leurs fabrications délicates  suivez ce lien.

Rosace en couleur

Rosace gravure sur verre

Pas très courante, ces rosaces en verre de couleur gravé à l’acide fluorhydrique servaient à décorer les coins des portes et menuiseries anciennes. Ces modèles proviennent du Fabricant de verre Mousseline Gugnon et Fils à Paris vers 1870.

Rosace Blanche

verre sable pour porte ancienne

Plus commune, ces rosaces en carreau de verre dépoli a motif clair ornaient souvent les coins des portes et menuiseries anciennes. Comme pour celles en couleurs, elles se retrouvent dans le catalogue de la maison Gugnon & Fils entre 1870 et 1878.

SOURCES DOCUMENTAIRES