.Verres Mousselines - vitres anciennes – L'atelier du verre Mousseline
Verre Mousseline a vendre

Les Verres Mousselines

Des vitrages à motifs très décoratifs

Les verres mousselines ce nom ne vous dit probablement rien. Et pourtant il y a de fortes chances que vous en ayez vu dans les portes anciennes ou les buffets de votre grand mère. Ils ont été fabriqués entre 1836 et jusqu’en 1940. A l’époque ces verres décorés à chaud par des motifs imprimés en dentelles fines, étaient le seul moyen élégant de se cacher des regards indiscrets sans perdre de lumière. A partir de 1870, Iis ont été produit en quantités industrielles ce qui explique leurs présences dans nombres de portes et fenêtres d’anciennes demeures du 19ème siècle. Christian Fournié est le seul en France à les répertorier et les reproduire sur mesures dans son atelier d’artisan verrier pour les architectes, les particuliers et les métiers liés au patrimoine.

Les Collections

Fabrication d’après des catalogues et éclats de verres originaux

Les verres mousselines ont été décorés par nombres de motifs différents suivant les modes et les styles des époques qu’ils ont traversés. Néanmoins on retrouve beaucoup de modèles identiques ou avec de légères variations partout en Europe suivant les verreries et ateliers ou ils ont été produit. Ces collections de vitrages régulièrement actualisées ont été reconstituées soit à partir de documents d’époque, soit à partir d’éclats de verres décorés originaux lors de restaurations de portes anciennes vitrées, serres de jardins ou verrières d’ateliers.

La fabrication en 1842

Un procédé ingénieux d’émaillage à chaud

Ce film reconstitue étape par étape le procédé d’époque utilisé pour fabriquer les verres mousselines par pochoir et enlèvement d’émail. La méthode mise en oeuvre est celle décrite dans un Brevet du peintre verrier Godard et du chimiste Dumas déposé en 1842 à Lyon… Lire la suite…

 

Reproduire des verres mousselines aujourd’hui avec les techniques de l’époque n’est pas très envisageable en grands formats.

C’est donc avec des techniques plus récentes comme le dépolissage chimique ou le sablage associé à des techniques de pochoirs très proches de celles utilisées à l’époque, que Christian Fournié reproduit ces carreaux de verres décorés anciens.