.Verre-Soleil 1912 Partie - 2 – L'atelier du verre Mousseline
Fabricant de vitrages anciens

Verre-Soleil 1912 Partie – 2

Deuxième partie d’une plaquette publicitaire de 1912 par la société continentale du verre-soleil qui vante les mérites d’un vitrage imprimé très spécial à la fois prismatique et lenticulaire pour diffuser la lumière dans des lieux sombres. Le texte est littéral et assez technique… Manifestement ce type de vitrage n’était pas simple à mettre en oeuvre. Les textes et plans ci dessous décrivent les différentes configurations possibles pour l’utilisation optimale du verre-soleil.

 

Le Verre-Soleil comme verre à vitre

 

Il existe 3 classifications de Verre-Soleil:

  • Les Verres – Soleil A dont les angles des prismes sont obtus et donnent une projection horizontale de la lumière, allant de 25 à 3o mètres.

Verre-soleil comme verre a vitre

  • Les Verres-Soleil AB dont les angles des prismes sont aigus et permettent, avec un angle d’incidence d’environ 60°, de projeter la lumière, sur le sol, de 10 à 15 mètres du point de projection.

 

Verre primatique AB

  • Les Verres-Soleil B dont une des faces du prisme est droite et l’autre biaise, permettent, avec un angle d’incidence d’environ -+5°, de projeter la lumière sur le sol, de 3 a 5 mètres du point de projection.

Verre Soleil B

  • Il existe encore une 4ème classification qui se rapproche des Verres-Soleil AB, dénommée « Wellengfass », dont une des faces est en même temps lenticulaire et prismatique et l’autre face est lisse. Ce Verre-Soleil est principalement employé pour marquises, lanterneaux, etc., afin de faciliter l’écoulement des eaux pluviales.

La mise en oeuvre.

La mise en place du Verre-Soleil est la même que pour les vitres ordinaires. Il convient toutefois d’essayer les verres avant de les fixer définitivement, c’est-à-dire de se rendre compte

Vitrage prismatique

de la position – lentilles extérieures ou intérieures – sous laquelle ils éclairent le mieux, car les diverses façons dont arrive la lumière dans les locaux ne permettent pas d’adopter une règle invariable.

Lorsque les lentilles sont placées à l’extérieur et les prismes à l’intérieur. La projection des rayons lumineux s’opère en se convergeant vers le sol.

Verre ancien lenticulaireIl est un point toutefois qui reste immuable : les verres doivent recevoir directement la lumière, autrement le résultat serait nul et, pour éclairer, il faudrait alors prendre la lumière au dehors de l’entablement, c’est-à-dire employer le Verre-Soleil en réflecteur. Les prismes doivent être appliqués horizontalement et le plus souvent on place la lentille extérieure, dans les parties hautes, et la lentille intérieure, dans les parties basses, ce qui produit un croisement des rayons lumineux du meilleur effet (fig. 10), car les lentilles extérieures (fig. 8) projettent les rayons obliquement, de haut en bas, alors que les lentilles intérieures (fig 9) envoient la lumière soit   horizontalement, soit obliquement de bas en haut, suivant l’angle d’incidence de la lumière naturelle.

vitre solaire de 1912Quelquefois enfin, et dans des cas  exceptionnels, il y a avantage à poser les prismes obliquement lorsqu’il s’agit d’envoyer la lumière plus particulièrement à gauche ou à droite, et c’est ce qui se produit pour les pièces d’assez grandes dimensions qui ne prennent jour que par un côté.

vitre ancienne lenticulaireD’ailleurs, le moyen de se rendre compte du résultat Obtenu est des plus simples : il consiste à se placer à l’endroit que l’on désire plus particulièrement éclairer et de cet endroit, les verres doivent apparaître lumineux quelle que soit la distance.

Ancienne vitre avec prismeOn peut également juger de l’effet en maniant le verre à la main et en projetant les rayons sur les parties à éclairer et qui apparaissent immédiatement beaucoup plus lumineuses. Bien que le Verre-Soleil, par sa nouvelle disposition scientifique réponde, d’une manière générale à peu près à tous les besoins, il est certains cas, lorsque la lumière arrive presque horizontalement, ce qui se produit pour les bâtiments situés sur de larges avenues ou grandes places, où, même en mettant la lentille extérieurement, les ondes lumineuses se trouveraient projetées trop haut (fig. 1 !).  Il convient alors d’employer le Verre-Soleil B; dont les prismes sont spécialement combinés pour redresser les ondes et les envoyer obliquement de haut en bas (fig. 12).
Pour obtenir ce résultat il faut toujours placer les lentilles à l’extérieur et la partie horizontale du prisme en haut, autrement on
enverrait la lumière de bas en haut. D’ailleurs, a l’expérience et pour juger de l’effet produit, il convient de procéder comme pour le Verre-Soleil courant, c’est-à-dire de se placer à l’endroit que l’on désire surtout éclairer et d’où les verres doivent apparaître lumineux.

comparatif-verre-soleil

 

A suivre….

 

Sources:  Plaquette publicitaire de la société continentale du verresoleil. Imprimerie Gamichon, Bisschop et Maignan Paris 1912.

 

 

Artisan Verrier

Christian Fournié est Maître artisan verrier en Métier d'Art installé depuis 1997 et spécialisé dans la reproduction de vitrages décoratifs anciens. Son atelier de gravure sur verre s'appelle "L'atelier du verre mousseline" et se trouve à Beaufort dans la région viticole du Minervois (Sud de la France).